Qu’est-ce qui m’a amené au coaching ? Annabelle Cornot

Portrait d’Annabelle Cornot : Qu’est-ce qui m’a amené au coaching ?

« Depuis plus de 20 ans je travaille en tant que psychomotricienne.

J’ai d’abord commencé dans le secteur de la petite enfance puis je me suis installée en libéral. Dans le même temps j’ai eu l’opportunité d’être enseignante dans le secondaire.

Tout allait très bien.

Et puis une séparation à changer la donne. Je me suis lancée corps et âme dans le travail pour fuir la réalité qui m’était difficilement supportable et également pour subvenir à nos besoins. Au fur et à mesure je me suis enlisée dans le boulot, travaillant soirs et week-end end sans répits.

Sans m’en rendre compte je m’essoufflais et lorsque j’étais à la maison je n’étais pas vraiment là, toujours à penser au travail, je n’étais plus disponible pour mon fils…jusqu’au jour où j’ai fait un burn out…

Un matin je me suis réveillée, préparée…prise d’un léger vertige je me suis assise sur le canapé, et là impossible de me relever. J’étais consciente, sans douleur aucune, dans la capacité physique de pouvoir bouger et pourtant mon corps ne répondait plus. Je ne pouvais pas me lever. Je ne sais pas combien de temps je suis restée ainsi, comme prostrée, incapable de bouger…J’ai enfin réussi à m’extraire du canapé pour aller chez le médecin qui m’a annoncé que je faisais un burn out…je ne l’ai pas cru, et pourtant toutes les analyses sanguines ont bien confirmé son diagnostic…tout allait bien physiquement mais mon corps n’en pouvant plus de ce rythme infernal, m’ordonnait de ne plus bouger, de ne plus travailler. Je me rappellerai toujours des paroles du médecin lorsque je lui ai dit que je ne pouvais pas arrêter de travailler, que j’avais des patients dont il fallait que je m’occupe, que je ne pouvais pas reporter les cours car nous étions quasiment en fin d’année universitaire…il me répondit alors : « ne croyez-vous pas que vos patients ou vos étudiants pourront plus facilement se passer de vous 2 ou 3 semaines plutôt que 6 mois ou 1 an car si vous continuez ainsi vous allez finir par être hospitalisée. »

Nous avons donc conclu un « pacte ». J’arrêtais mon activité pendant 3 semaines (nous étions fin avril), ensuite je ralentissais pour tenir jusque fin juin où là je devais impérativement cesser toute activité pendant au moins 2 mois.

Je ne voyais pas comment m’en sortir, la situation me paraissait sans issue mais ce repos forcé m’a permis de faire le point sur ma vie. Est-ce que je voulais vraiment continuer ainsi ? Vivre que pour le travail, vivre avec mon fils sans le voir grandir, et rester célibataire toute ma vie ?

Je me suis alors tournée vers la médiation et la relaxation (ce qui est un comble puisque je l’utilisais pour les patients, mais comme on dit les cordonniers sont les plus mal chaussés !) et cela m’a amené à être coachée en développement personnel.

J’ai été surprise des résultats qui ont été au-delà de mes espérances : non seulement je trouvais des solutions à une situation qui me semblait sans issue : j’ai réussi à travailler moins, en vivant mieux, en étant sereine, en ayant du temps pour mon fils, pour moi, mes amis et j’ai rencontré quelqu’un avec qui je suis heureuse. Ma vie a considérablement changé !!

J’ai alors décidé d’utiliser ces outils avec les patients et les étudiants que je suivais. Bien sûr j’ai complété ce que j’avais appris par des formations en coaching, en PNL, en méditation, en psychologie positive…et les résultats ont été là aussi épatants ! Que ce soit pour la gestion du stress, des émotions, la confiance en soi, le coaching scolaire, l’accompagnement des familles en difficulté…

Mes expériences personnelle et professionnelle m’ont tout naturellement amenées vers le coaching !

C’est pourquoi aujourd’hui je souhaite en faire profiter un plus grand nombre, par ce site : Mieux Vivre Au Quotidien, mais aussi pour ceux qui le souhaite, par un accompagnement plus personnalisé ou des programmes de coaching sur lesquels je suis en train de travailler et qui seront ensuite mis en ligne. »

 

Annabelle Cornot

Suivez-nous sur la page facebook !