La symbolique des maux de notre corps…suite

Et voilà la suite du précédent article sur la symbolique des maux de notre corps.

Nous allons voir de plus près quelle peut être la symbolique des maux concernant nos organes internes…

 

 

         Le système digestif

Il permet d’ingérer la nourriture, la transforme pour que l’organisme puisse l’assimiler.

Ainsi des troubles du système digestif nous renvoient à des difficultés à avaler, digérer, assimiler ce qui se passe dans notre vie.

 

L’estomac :

C’est le premier réceptacle de la nourriture brute, il malaxe, mélange.

Les maux de l’estomac nous parlent donc de nos ruminations, du fait que nous ressassions les choses, les évènements et cela sur différents plans : professionnel, personnel, scolaire…

 

La rate et le pancréas :

Ils sont considérés comme des organes sérieux et raisonnables.

Ainsi les maux de la rate ou du pancréas signifient que nous sommes trop sérieux et raisonnables. Cela peut aussi représenter le besoin de correspondre aux normes ou la peur de manquer, de ne pas savoir, de ne pas être à la hauteur, ce qui peut nous pousser à vivre dans le passé par peur de ne pas pouvoir vivre dans le présent.

 

Le foie :

Il filtre le sang, le purifie. L’émotion associée au foie est celle de la colère, qu’elle soit exprimée de manière trop importante ou intériorisée, elle va avoir des répercussions sur le foie.

Les troubles du foie peuvent également signifier des difficultés à accepter nos sentiments, nos émotions et ce que les autres nous renvoient.

 

La vésicule biliaire :

Elle recueille la bile du foie et la réintègre dans l’intestin.

Les maux de la vésicule biliaire nous renvoient à la gestion de nos de sentiments et à la difficulté de les clarifier et à trouver notre place dans la relation aux autres.

 

L’intestin grêle :

Il filtre et laisser passer ce dont notre organisme à besoin, il sécrète également des enzymes pour la digestion.

Les tensions, douleurs et autres troubles signifient que nous avons des difficultés à assimiler les expériences, que nous avons tendance à juger les évènements et les autres, à raisonner en bien/mal ou tort/raison.

 

Le gros intestin :

Il permet d’éliminer les matières que nous ne pouvons pas digérer, il évite ainsi à l’organisme de s’encrasser, de s’intoxiquer.

Les maux du gros intestin signifient que nous retenons les choses, empêchons de partir, que nous avons peur de manquer, de lâcher, ou à cicatriser et oublier les mauvaises expériences.

 

Le système respiratoire

Il nous permet d’assimiler l’énergie, l’oxygène apportée par l’air.

Ainsi des troubles du système respiratoire peuvent signifier des difficultés pour nous protéger face au monde extérieur, que les agressions soient réelles ou imaginaires, ou que nous ne voulons pas refermer certaines plaies de notre vie : rancœur, tristesse, vengeance…

Les poumons :

Ce sont les principaux organes de la respiration car ils permettent l’échange fondamental d’oxygène et de gaz carbonique indispensable à la vie.

Les maux du système respiratoire (nez, gorge, bronches…) expriment notre difficulté à gérer les situations avec le monde extérieur, des situations ou des personnes qui nous mettent mal à l’aise sans pour autant nous agresser directement : « j’étouffe, je manque d’air »

La peau :

Elle participe également aux échanges gazeux. Sa fonction première est la protection mais elle participe également au système d’élimination (transpiration). Elle a également un rôle social car elle participe au type et au mode de relation que nous avons avec le monde environnant.

Les problèmes de peaux reflètent nos difficultés de vécu par rapport au monde extérieur, de nos réactions face aux agressions, réelles ou non.

 

Le système urinaire :

Il élimine les toxines du corps, il filtre et évacue les eaux usées.

Des troubles du système urinaire nous parlent de nos peurs profondes (vie, mort, survie) ou en relation avec le changement, des résistances face au changement, des difficultés à lâcher nos schémas de pensée, nos anciennes croyances.

Les reins :

Ce sont les organes qui filtrent, ils régulent le niveau de l’eau et de sels minéraux. Ils facilitent ainsi la capacité de résistance et de récupération à l’effort. Ils jouent également un rôle très important dans le stress et les peurs car par l’intermédiaire de leurs glandes surrénales, les secrétions d’hormones vont préparer nos réactions.

Les maux des reins nous parlent de nos peurs ou de la résistance au changement.

La vessie :

Elle évacue les eaux usées…donc les maux de la vessie symbolisent notre difficulté à évacuer nos eaux usées…nos vieilles mémoires qui ne sont plus satisfaisantes, nos anciennes croyances, habitudes qui nous intoxiquent.

 

Le système circulatoire :

Il transporte l’oxygène (nourrit) et le dioxyde de carbone (purifie). Il symbolise donc la vie, la joie de vivre.

Les maux du système circulatoire reflètent des difficultés à laisser la vie circuler en nous. Au niveau du cœur c’est en lien avec l’amour : difficulté à vivre l’amour ou trop de place au ressenti, à la haine, difficulté à gérer nos émotions (dans le trop ou pas assez)

Le cœur :

C’est l’organe principal de la circulation sanguine, il répond instantanément à la moindre sollicitation et en relation avec le cerveau il est capable de réguler les pressions et rythmes circulatoires en fonction des circonstances environnementales.

Sa relation avec notre inconscient est fort et explique l’influence de nos émotions conscientes et inconscientes sur notre rythme cardiaque.

Les maux du cœur nous parlent de notre difficulté à vivre l’amour et à gérer nos émotions qui prennent le pas sur le reste de notre vie. Ils peuvent aussi signifier que nous laissons trop de place au ressentiment, à la haine, à la violence que nous refoulons ou exprimons par des biais (jeux, sport, blessure).

Les problèmes cardiaques expriment notre peine à gérer nos états émotionnels ou au contraire à leur laisser la possibilité de s’exprimer, de vivre en nous.

Le système veineux :

Il véhicule le sang usé vers le foie, les reins, les poumons.

Les maux du système veineux expriment notre difficulté à accepter, à recevoir la vie, la joie de vivre, l’amour et à leur laisser place en nous. Ils peuvent nous parler de notre sentiment de subir, d’être obligés d’accepter des choses qui nous empêchent d’être vraiment heureux.

Le système artériel :

Il transporte le sang riche en oxygène et nutriments.

Les maux du système artériel nous parlent de tensions équivalentes à celles du système veineux mais dans le sens actif. Les émotions sont excessives ou bien retenues ou étouffées. La difficulté, voire l’incapacité, à faire ce qu’il faut dans notre vie pour y ressentir la joie, le plaisir ou le bonheur.

Contrairement au système veineux, nous n’avons pas l’impression d’être empêchés mais plutôt de ne pas savoir, de ne pas pouvoir, de ne pas être (ou ne pas avoir été) capable de faire place à l’amour, à la joie de vivre.

 

 

Voici donc un aperçu rapide de quelques maux du corps et de leur symbolique.

Vous pouvez tout à fait appliquer ce principe quel que soit l’endroit où est localisé la douleur, tension ou même fracture…ou autre troubles en pensant la fonction de cet organe/partie du corps et en élargissant cette fonction de manière à comprendre le message que votre corps vous envoie.

 

1 février 2018

5 réponses à "La symbolique des maux de notre corps...suite"

  1. Très intéressant
    Cordialement
    Herman

  2. Bonjour, quel praticien peut nous soigner de ces maux « intérieurs » qui engendrent des maladies, pour ma part, de plus en plus lourdes (foie, os, système veineux…) les pathologies s’ajoutent Je me reconnais dans les descriptifs de chacune de mes pathologies et souhaite travailler sur moi même mais à qui m’adresser ? Merci par avance pour votre aide

  3. Bonjour,
    J’ai très mal dans les côtes côté gauche ça irradie devant et derrière, nerf intercostal bloqué. Qu’est-ce que cela signifie svp?
    Merci d’avance

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.